Linux Mint | Nouvelles mensuelles – juillet 2020

Je tiens Ă  vous remercier tous pour votre soutien. Les dons sont gĂ©nĂ©ralement assez Ă©levĂ©s aprĂšs une sortie et Linux Mint 20 ne fait pas exception. Nous avons reçu 924 dons en un seul mois ! C’est un nombre assez impressionnant et cela nous rend vraiment fiers, Ă  la fois en tant que projet et en tant que communautĂ©.

Linux Mint 20 a Ă©tĂ© bien accueilli mais il a introduit de nouveaux dĂ©fis, Ă  la fois en tant que version et mise Ă  niveau. Nous nous concentrerons sur la rĂ©solution de ces dĂ©fis au cours des deux prochaines annĂ©es, ainsi que sur la mise en Ɠuvre d’amĂ©liorations et de nouvelles fonctionnalitĂ©s intĂ©ressantes dans les prochaines versions. Certains d’entre eux sont dĂ©jĂ  rĂ©pertoriĂ©s sur nos tableaux et feuilles de route Trello. Je prĂ©fĂšre en parler une fois qu’ils sont mis en Ɠuvre et prĂȘts Ă  ĂȘtre rĂ©solus. EspĂ©rons que le mois prochain, nous serons en mesure de vous donner un aperçu de certains d’entre eux.

Dans les commentaires du mois dernier, nous avons notĂ© que certains utilisateurs souhaiteraient que Linux Mint empaquette Chromium. Nous avons Ă©galement observĂ© de la confusion et un manque d’autonomisation lorsqu’il s’agit de traiter les paquets Ă©trangers lors de la mise Ă  niveau. Ce sont deux domaines sur lesquels nous nous penchons actuellement.

LMDE 4 a reçu de nombreuses mises à jour ces derniers temps, y compris les nouvelles fonctionnalités de Linux Mint 20 et Cinnamon 4.6.

Une Ă©tude sur la popularitĂ© des versions de Linux Mint a montrĂ© des rĂ©sultats intĂ©ressants et confortĂ© une partie de la perception que nous avions de notre base d’utilisateurs. 

La derniĂšre version attire de nombreux utilisateurs et se dĂ©veloppe plus rapidement que toute autre, mais elle ne reprĂ©sente pas encore le plus grand pourcentage. Comme nous pouvons le voir sur le graphique, plus de la moitiĂ© des utilisateurs de Linux Mint utilisent Linux Mint 19.x. Mint 18.x et le tout nouveau Mint 20 reprĂ©sentent tous deux environ 20 % de la base d’utilisateurs.

Linux Mint 17.x malgrĂ© l’atteinte de l’EOL (End Of Life – Fin de vie) reprĂ©sente encore 6 % et LMDE reprĂ©sente environ 1 %.

Si nous regardons les 15 meilleures versions, nous remarquons que les derniĂšres versions ponctuelles (c’est-Ă -dire les versions «.3», marquĂ©es d’un * sur le graphique) sont les plus populaires dans leurs sĂ©ries respectives. C’est une bonne chose car Ă  part les nouvelles fonctionnalitĂ©s, les versions .3 reprĂ©sentent les versions les plus matures de chaque base de paquet.

Bien sĂ»r, ces donnĂ©es doivent ĂȘtre prises avec des pincettes. Il est gĂ©nĂ©rĂ© Ă  partir des statistiques de trafic et repose uniquement sur la page de dĂ©marrage du navigateur par dĂ©faut (que de nombreux utilisateurs modifient et changent).

La LMDE est petite mais ce n’est pas particuliĂšrement pertinent. Elle n’obtient pas de versions ponctuelles, elle n’est pas mise en avant et n’a pas reçue la mĂȘme exposition, et son but n’est pas de rivaliser avec Linux Mint ou d’attirer de nouveaux utilisateurs. Elle est dĂ©veloppĂ©e comme un plan B au cas oĂč nous aurions besoin de changer de base.

Cela pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un investissement coĂ»teux, mais il est stratĂ©giquement important pour notre projet. Cela nous indique exactement Ă  quel point nous comptons sur Ubuntu, Ă  quel point nous pouvons nous en passer et quelle quantitĂ© de travail serait impliquĂ© si nous devions arrĂȘter de l’utiliser. Cela nous aide Ă©galement dans notre dĂ©veloppement, lors du suivi des nouveaux problĂšmes dans nos outils et projets, mĂȘme si nous recevons beaucoup de commentaires en aval d’Arch et de Fedora, il est agrĂ©able de pouvoir comparer rapidement les bases de paquets Ubuntu et Debian et d’identifier ce qui est spĂ©cifique Ă  Linux Mint et ce qui ne l’est pas. Le nombre rĂ©el d’utilisateurs LMDE est probablement supĂ©rieur Ă  1 % (le manque de mises Ă  jour ponctuelles, le manque de visibilitĂ©, le processus de mise Ă  niveau et le fait que les utilisateurs LMDE sont gĂ©nĂ©ralement plus expĂ©rimentĂ©s pourraient conduire Ă  un taux plus Ă©levĂ© d’utilisateurs modifiant leur page de dĂ©marrage que dans Linux Mint), mais encore une fois ce n’est pas trĂšs pertinent. Tant que la LMDE ne coĂ»te pas trop chĂšre, est de grande qualitĂ© et que nous en tirons des leçons en termes de stratĂ©gie et de dĂ©veloppement, c’est un projet rĂ©ussi.

La popularitĂ© des anciennes versions, et plus particuliĂšrement en version .3 indique une partie conservatrice de la base d’utilisateurs qui pourrait ĂȘtre plus intĂ©ressĂ©e par la maturitĂ© de la distribution et l’absence de bogues que par l’introduction de nouvelles fonctionnalitĂ©s. C’est une bonne chose et cela reflĂšte les dĂ©cisions que nous avons prises dans le passĂ© de nous en tenir aux versions LTS, de nous dĂ©velopper progressivement et de nous concentrer sur la qualitĂ© plutĂŽt que sur le nombre de nouveautĂ©s. Bien sĂ»r, le public que nous avons est Ă©galement le rĂ©sultat des dĂ©cisions que nous prenons, donc encore une fois, nous devons en tirer des leçons, mais ne pas en ĂȘtre aveuglĂ©s.

Une chose apparaĂźt clairement. Je pense que nous avons sous-estimĂ© le nombre de personnes qui ont utilisĂ© les versions .3. Nous pouvons faire mieux et considĂ©rer cela un peu plus lorsqu’il s’agit de correctifs et de solutions Ă  rĂ©tro porter lorsque nous dĂ©veloppons de nouvelles versions.

Source : https://blog.linuxmint.com/?p=3953


En savoir plus sur Blabla Linux 🇧đŸ‡Șâ™»ïžđŸ’»đŸ§đŸ‡«đŸ‡·

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire