Linux Mint | Nouvelles mensuelles – juillet 2020

Je tiens à vous remercier tous pour votre soutien. Les dons sont généralement assez élevés après une sortie et Linux Mint 20 ne fait pas exception. Nous avons reçu 924 dons en un seul mois ! C’est un nombre assez impressionnant et cela nous rend vraiment fiers, à la fois en tant que projet et en tant que communauté.

Linux Mint 20 a été bien accueilli mais il a introduit de nouveaux défis, à la fois en tant que version et mise à niveau. Nous nous concentrerons sur la résolution de ces défis au cours des deux prochaines années, ainsi que sur la mise en œuvre d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités intéressantes dans les prochaines versions. Certains d’entre eux sont déjà répertoriés sur nos tableaux et feuilles de route Trello. Je préfère en parler une fois qu’ils sont mis en œuvre et prêts à être résolus. Espérons que le mois prochain, nous serons en mesure de vous donner un aperçu de certains d’entre eux.

Dans les commentaires du mois dernier, nous avons noté que certains utilisateurs souhaiteraient que Linux Mint empaquette Chromium. Nous avons également observé de la confusion et un manque d’autonomisation lorsqu’il s’agit de traiter les paquets étrangers lors de la mise à niveau. Ce sont deux domaines sur lesquels nous nous penchons actuellement.

LMDE 4 a reçu de nombreuses mises à jour ces derniers temps, y compris les nouvelles fonctionnalités de Linux Mint 20 et Cinnamon 4.6.

Une étude sur la popularité des versions de Linux Mint a montré des résultats intéressants et conforté une partie de la perception que nous avions de notre base d’utilisateurs. 

La dernière version attire de nombreux utilisateurs et se développe plus rapidement que toute autre, mais elle ne représente pas encore le plus grand pourcentage. Comme nous pouvons le voir sur le graphique, plus de la moitié des utilisateurs de Linux Mint utilisent Linux Mint 19.x. Mint 18.x et le tout nouveau Mint 20 représentent tous deux environ 20 % de la base d’utilisateurs.

Linux Mint 17.x malgré l’atteinte de l’EOL (End Of Life – Fin de vie) représente encore 6 % et LMDE représente environ 1 %.

Si nous regardons les 15 meilleures versions, nous remarquons que les dernières versions ponctuelles (c’est-à-dire les versions «.3», marquées d’un * sur le graphique) sont les plus populaires dans leurs séries respectives. C’est une bonne chose car à part les nouvelles fonctionnalités, les versions .3 représentent les versions les plus matures de chaque base de paquet.

Bien sûr, ces données doivent être prises avec des pincettes. Il est généré à partir des statistiques de trafic et repose uniquement sur la page de démarrage du navigateur par défaut (que de nombreux utilisateurs modifient et changent).

La LMDE est petite mais ce n’est pas particulièrement pertinent. Elle n’obtient pas de versions ponctuelles, elle n’est pas mise en avant et n’a pas reçue la même exposition, et son but n’est pas de rivaliser avec Linux Mint ou d’attirer de nouveaux utilisateurs. Elle est développée comme un plan B au cas où nous aurions besoin de changer de base.

Cela pourrait être considéré comme un investissement coûteux, mais il est stratégiquement important pour notre projet. Cela nous indique exactement à quel point nous comptons sur Ubuntu, à quel point nous pouvons nous en passer et quelle quantité de travail serait impliqué si nous devions arrêter de l’utiliser. Cela nous aide également dans notre développement, lors du suivi des nouveaux problèmes dans nos outils et projets, même si nous recevons beaucoup de commentaires en aval d’Arch et de Fedora, il est agréable de pouvoir comparer rapidement les bases de paquets Ubuntu et Debian et d’identifier ce qui est spécifique à Linux Mint et ce qui ne l’est pas. Le nombre réel d’utilisateurs LMDE est probablement supérieur à 1 % (le manque de mises à jour ponctuelles, le manque de visibilité, le processus de mise à niveau et le fait que les utilisateurs LMDE sont généralement plus expérimentés pourraient conduire à un taux plus élevé d’utilisateurs modifiant leur page de démarrage que dans Linux Mint), mais encore une fois ce n’est pas très pertinent. Tant que la LMDE ne coûte pas trop chère, est de grande qualité et que nous en tirons des leçons en termes de stratégie et de développement, c’est un projet réussi.

La popularité des anciennes versions, et plus particulièrement en version .3 indique une partie conservatrice de la base d’utilisateurs qui pourrait être plus intéressée par la maturité de la distribution et l’absence de bogues que par l’introduction de nouvelles fonctionnalités. C’est une bonne chose et cela reflète les décisions que nous avons prises dans le passé de nous en tenir aux versions LTS, de nous développer progressivement et de nous concentrer sur la qualité plutôt que sur le nombre de nouveautés. Bien sûr, le public que nous avons est également le résultat des décisions que nous prenons, donc encore une fois, nous devons en tirer des leçons, mais ne pas en être aveuglés.

Une chose apparaît clairement. Je pense que nous avons sous-estimé le nombre de personnes qui ont utilisé les versions .3. Nous pouvons faire mieux et considérer cela un peu plus lorsqu’il s’agit de correctifs et de solutions à rétro porter lorsque nous développons de nouvelles versions.

Source : https://blog.linuxmint.com/?p=3953

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s