Ubuntu 22.04 depuis trois semaines sur ma machine de déplacements

Le 22 avril 2022 sortait Ubuntu 22.04 !

Je dois dire que je l’attendais avec impatience, comme toutes les versions supportées sur le long terme (LTS). Les versions entre deux, je dois dire que je m’en fous.

C’est étonnant quand on y pense ! Impatient de la sortie d’une Ubuntu pour un utilisateur de Linux Mint 😁

C’est parce que c’est avec Ubuntu que j’ai débuté sur les systèmes libres, et pendant les premières années, je suis resté sur Ubuntu, ou au moins une variante officielle. Je pense notamment à Ubuntu Xfce (xUbuntu).

Au départ, j’avais annoncé via une publication sur Facebook et Twitter que j’allais durant trois mois tester cette 22.04, et qu’ensuite je ferais un retour bien complet en vidéo sur ce qui était chouette, et ce qui ne l’était pas ou moins.

Mais…

Je ne saurais pas rester sur cette 22.04 ❗️😲

Pas de panique, je vois déjà les fans boys d’Ubuntu en train de défoncer les touches de leur clavier 😂

Et pourtant cette 22.04 est vraiment bien 👌 Vous allez comprendre…

J’ai installé cette 22.04 sans aucun problèmes de façon normale sur un ordinateur portable de marque Lenovo modèle L540. Intel Core i5-4210M (4) @ 3.200 MHz, 8 Go de mémoire vive DDR3 1600 MHz, un périphérique de stockage type SSD SATA de 120 GB. C’est suffisant, c’est une machine que j’utilise pour mes interventions en déplacements. Ah oui j’oubliais… Une dalle de 15′ en 1368 x 768 (16/9). J’attire votre attention sur cette petite résolution 😉

Arrivé sur le bureau, comme à chaque fois, j’ai fait « waouh » 😍

J’ai toujours aimé l’environnement de bureau GNOME, et j’ai toujours aimé le GNOME personnalisé par Canonical pour son système. Ben oui, il y en a qui aime, désolé 🤗

J’ai ensuite commencé par installé des logiciels que j’utilise couramment.

Avant la personnalisation ? Eh bien non ! Car en installant cette 22.04, je me suis promis de ne rien toucher au niveau de l’apparence. Donc de l’utiliser comme Canonical nous la propose.

Mais… Vous verrez plus loin 😁

J’ai donc installé…

  • Afficheur distant
  • Ajustement
  • Anydesk
  • Apare Wake On Lan (snap)
  • Applications Web
  • Bluegriffon
  • Color Picker
  • CPU-X
  • Editeur d’images GIMP
  • Extensions
  • FileZilla
  • Geany
  • Gesionnaire de paquets Synaptic
  • Gestionnaire de machines virtuelles
  • GtkHash
  • gWakeOnLan
  • Htop
  • Installateur de paquets GDebi
  • KDiskMark
  • Ksnip
  • Lecteur multimédia VLC
  • Machine
  • MediaInfo
  • NCDU
  • OBS Studio (dépôt tiers)
  • PuTTY SSH Client
  • qBittorrent
  • Quickemu (dépôt tiers)
  • Quickgui (dépôt tiers)
  • Ranger
  • Shotcut (snap)
  • SimpleScreenRecorder
  • System monitoring Center
  • Timeshift
  • Utilisation
  • Virtual NEtwork Editor
  • VirtualBox
  • Vivaldi (dépôt tiers)
  • VMware Player (fichier .bundle)
  • VMware Workstation (fichier .bundle)

J’ai également activé Livepatch(*) en attachant cette machine à mon abonnement Ubuntu Advantage.

(*) Livepatch vous permet d’installer certaines mises à jour de sécurité critiques du noyau sans redémarrer votre système, en corrigeant directement le noyau en cours d’exécution. Il est principalement destiné aux serveurs censés avoir des mois et des années de disponibilité continue sans redémarrage.

Petits soucis…

Concernant AnyDesk, ce dernier ne voulait pas se lancer. Comme sur Ubuntu 21.10, il faut installer un paquet. Sur Ubuntu 21.10 un sudo apt install libpangox-1.0-0 suffisait. Sur notre 22.04, ce paquet n’est tout simplement plus dans les dépôts. En fouillant sur le net, j’ai fini par trouver ce paquet (libpangox-1.0-0_0.0.2-5.1_amd64.deb) qui règle le souci. Au besoin, je peux vous fournir ce paquet.

Concernant VMware Workstation et sa dernière version 16.2.3, le noyau 5.15.x d’Ubuntu 22.04 est tout simplement incompatible ! Pour faire simple, VMware Workstation n’arrive pas à compiler les modules du noyau ! En fouillant sur le net, il existe un moyen de lancer le logiciel sans compiler les modules du noyau.

Voici les commandes que j’ai utilisées…

git clone https://github.com/mkubecek/vmware-host-modules
cd vmware-host-modules
git checkout workstation-16.2.3
sudo make && sudo make install

À chaque nouvelle révision du noyau, il faudra relancer la procédure.

Concernant les extensions, j’en ai installé six…

  • Caffeine
  • Clipboard History
  • Dash to Dock for COSMIC
  • Lock Keys
  • Simple System Monitor
  • User Themes

Avant ça, il faut installer le paquet chrome-gnome-shell avec sudo apt-get install chrome-gnome-shell.

Et là, on a droit à un beau message…

Gnome extensions cannot be installed with the sandboxed snap versions of Firefox and Chromium.

Le bac à sable de la technologie snap fout le bordel quoi 😡

Oui, car je rappelle que le navigateur par défaut de cette 22.04 est Firefox, mais en snap, plus en paquet deb.

Vous pouvez vous rendre sur https://extensions.gnome.org/, vous arriverez à installer l’extension d’intégration à GNOME Shell, celle-ci sera active mais, le connecteur de l’hôte natif ne sera pas reconnu. En gros, pas de communication, donc impossible d’installer une seule extension au travers du navigateur Firefox.

Comment j’ai fait ? J’ai téléchargé l’archive .zip de chaque extension et avec cette commande (gnome-extensions install <extension.zip>) j’ai procédé aux installations des extensions.

Ce que j’ai fait ensuite, c’est installer le navigateur Vivaldi avec lequel tout fonctionne parfaitement.

Concernant VirtualBox, d’habitude j’installe ce dernier grâce à son dépôt tiers. Ici, ce n’est pas possible pour cause de dépôt « impish » n’ayant pas de fichier release. Je n’avais pas envie de me prendre la tête et de bidouiller un truc, j’ai donc un VirtualBox en provenance des dépôts officiels d’Ubuntu.

C’est terminé pour les problèmes logiciels. Maintenant venons-en aux problèmes interface.

Commençons par les dossiers et les icônes des applications quand on demande à les afficher via le bouton « Afficher les applications ».

Les icônes des dossiers et des applications sont de taille normale si le dock Ubuntu est situé en bas.

Par contre, les icônes des dossiers et des applications seront de taille anormalement petite si le dock Ubuntu est situé à gauche, qui est son emplacement par défaut. Ce problème est résolu en changeant de thème.

Lorsque le dock Ubuntu est situé en bas et qu’une fenêtre Nautilus est ouverte, que l’on veut réduire cette dernière, l’animation de réduction apparaît vers le côté gauche de l’écran, comme si le système croyait que le dock était encore placé par défaut à gauche. Par contre, l’animation de réapparition vient bien d’en bas !

Malgré ces petits problèmes logiciels et problèmes d’interface, je dois dire que je suis content de cette 22.04. Si je voulais faire mon troll, je dirais que sur Linux Mint, pas de soucis ainsi ! Ah merde ben je l’ai dit ! Ah ben j’ai fait mon troll 😂

Bon… Et pourquoi je décide de ne pas continuer avec cette Ubuntu 22.04 ? Eh bien le problème, c’est l’environnement GNOME, mais attention, GNOME sur des écrans de petites résolutions ! Donc, vous l’aurez compris, sur mon Lenovo L540. Je rappelle, dalle de 15′ en 1368 x 768 (16/9). Depuis un moment maintenant, GNOME a décidé de plus tenir compte des petites résolutions d’aujourd’hui, qui auparavant étaient des résolutions dites standard. Les résolutions courantes en 2022, c’est minimum du 1920 x 1080. C’est du 2560 x 1440, C’est du 3840 x 2160. GNOME développe son environnement d’après ses résolutions.

En pratique pour moi ça donne tout qui est gros. Tout est trop gros. Je pense aux bordures des fenêtres. Et donc je me retrouve avec un espace de travail minuscule. Je me retrouve avec des boutons qui se retrouvent parfois hors écran !

Et c’est là que vous dites… Blabla Linux, tu n’as qu’à jouer avec le scal 🤔 Ben voilà une idée, mais non, même en diminuant le scal, ça ne convient pas. Je suis passé de 1.0 à 0.8, c’est mieux, mais pas top.

Je me suis alors dit, toi qui voulais garder le visuel proposé par Canonical, et bien, il va falloir modifier un peu tout ça. Voici pour quels thèmes j’ai opté.

J’ai également diminué la taille du dock en le passant à 24. Par défaut c’est 48. Voici le résultat actuel…

Vous voulez voir Ubuntu 22.04 avec son apparence par défaut sur cette machine ? Allez…

C’est gros !

Très gros !

Trop gros !

Bonnes surprises…

Terminons sur une belle note positive avec un post Twitter que j’ai publié le 26 avril. N’hésitez pas à lire la conversation complète sur Twitter.

Maintenant, je vais donner mon avis sur les paquets universels snap sur cette 22.04, qui est une technologie développée par Canonical.

Les choix de Canonical sont une chose, on adhère ou non, mais si on parle uniquement de la technologie, ça tourne très bien. Il y a une réelle amélioration concernant la vitesse d’installation de ses paquets. Presque aussi vite qu’un paquet traditionnel deb. J’ai dit presque hein 😉

Concernant la vitesse de lancement des logiciels snap, je sais que beaucoup attache une importance (exagérée pour moi) au temps que met un logiciel snap à s’exécuter et à s’afficher. Comme s’il n’y avait rien d’autre à juger !

Personnellement, je n’ai pas remarqué de problèmes à ce niveau. Maintenant, si je veux être Monsieur chipote, ok, peut-être un rien plus lent. Souvent, on parle de la lenteur des paquets snap à s’ouvrir en évoquant le navigateur internet Firefox. Je ne sais pas vous, mais moi concrètement, tôt au matin, je mets ma machine sous tension, je lance une fois mes deux logiciels les plus importants qui sont mon gestionnaire de fichier et mon navigateur internet (Firefox), et ses logiciels restent ouverts la journée. Si je dois partir avec la machine, cette dernière est mise en veille. Donc même si un logiciel vient à mettre cinq secondes à démarrer, ce n’est qu’une fois.

Dernièrement, une personne m’a interpellé pour me dire qu’il fallait presque une minute à sa machine pour être prête. La personne trouvait ça lent. En fonctionnement, la machine tournait comme un charme. J’ai demandé à cette personne combien de fois elle démarrait sa machine sur la journée. Elle m’a répondu une seule fois au matin. La machine restait ouverte la journée et était mise hors tension fin de journée. Donc pour moi, il n’y avait pas de problème.

Maintenant, quand un ordinateur doit être mis sous tension plusieurs fois par jour, et qu’il met du temps, quand une application qui doit être exécutée de nombreuses fois sur la journée met du temps, là, c’est une autre histoire. Mais quand on parle d’une mise sous tension d’ordinateur sur la journée, ou d’une exécution logiciel sur la journée, où est le problème ?

J’ai déjà vu des personnes dire en commentaire…

Avant mon logiciel était affiché à l’écran à peine le clic de souris terminé, et maintenant il faut une seconde 😛

Nous avons un ressenti et une tolérance différente par rapport au temps.

Conclusion…

Le visuel proposé par Canonical, j’aime bien. Maintenant les gouts et les couleurs, c’est propre à chacun. Techniquement, cette Ubuntu 22.04 fonctionne très. Heureusement, car quand on voit le nombre de distributions qui tirent leur base d’Ubuntu ! La technologie paquet universel snap fonctionne bien. Je ne parle pas et je ne tiens pas compte de la philosophie de Canonical, tout comme je ne parle pas et ne tiens pas compte de l’aspect sécurité.

Comme toutes les distributions, il y a des petits problèmes. Mais vraiment rien de bien méchant. Je pourrais l’installer et l’utiliser sur mes machines sans aucuns problèmes.

Mais…

Gardez à l’esprit du problème rencontré avec les petites résolutions.

Donc sur la machine que j’ai choisie, c’est non.

10 réflexions sur “Ubuntu 22.04 depuis trois semaines sur ma machine de déplacements

  1. Salut Blabla Linux,

    Merci pour ton ressenti et pour le partage de connaissances sur les logiciels que tu as installés ainsi que sur les problèmes rencontrés et leurs contournements.
    Ça faisait plusieurs mois que je ne pouvais plus lancer VMWare sur ma PopOS grâce à ton article, problème résolu.

    Bonne continuation à toi.

    J’aime

  2. Bonjour, j’ai un ordinateur reconditionné avec un processeur i5-6300 et 8 giga de ram, donc une configuration correcte. Mais l’écran est en 1366×768 et en essayant ubuntu en live usb je trouve aussi le rendu trop gros. Auriez vous une ou plusieurs distributions (ou environnements de bureau) à me conseiller pour un meilleur rendu et plus de place sur le bureau.
    Cordialement,
    JP

    J’aime

    1. Bonjour JP,
      Ravis de ne pas être le seul à trouver le système de fenêtrage de Gnome imposant sur une petite résolution. Pour ta question, en réalité, tout autre environnement de bureau conviendra. Maintenant, le système de fenêtrage qui prend le moins d’espace à l’écran, est Xfwm4 utilisé par Xfce. Donc, si tu pars sur Ubuntu Xfce (xUbuntu) ou Linux Mint Xfce, ça sera ok. Si tu veux essayer un visuel sypas, alors pourquoi l’environnement Budgie. Peu importe le système en dessous, Ubuntu, Manjaro, etc. Même si personnellement je suis orienté système Debian/Ubuntu.

      J’aime

  3. Idem pour moi pour Vmware Workstation, même après les manip via le depot github.
    J’attend un retour du support Vmware qui m’indique pour l’instant que « ça fonctionne en 5.13.0-40 »

    J’aime

  4. Salut,
    Navigateur Firefox, installation par Snap avec extensions inactives.
    Videodownloader et appli compagnon, Belgian Card, VPN Express, obligation de repasser par un Lunchpad Mozilla + un Debian ??
    Résulat : Ubuntu out, remise LMDE Elsie.
    22.04 replacé sur un portable avec clé achetée d’ origine, Ubuntu reste pour
    moi une bonne distro.J ‘attends la mise à jour des Snap.
    @ndre

    J’aime

  5. Bonjour, personnellement ai opté pour Ubuntu Budgie, bcp plus beau, cependant, j’ai problème de m-à-j. Il n’en veut pas. Je verai ce soir.

    Bien à vous.

    J’aime

    1. Bonjour Joel. L’environnement Budgie sur Ubuntu est très bien. Quand j’ai réalisé les nouveaux clones pour la clé USB de réemploi Emmabuntüs, j’ai pu faire joujou avec toutes les variantes. Et je dois dire que visuellement, la variante Budgie me fait aussi l’effet waouh 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s