Bitnami Linux | ownCloud et WordPress en local | WordPress en VM

Site officiel : https://bitnami.com/

 

Explication par Bitnami lui mĂȘme

« Bitnami a automatisĂ© la possibilitĂ© de regrouper, de dĂ©ployer et de maintenir des applications, rĂ©duisant ainsi l’obstacle Ă  l’adoption pour quiconque voudrait dĂ©ployer et maintenir une gamme complĂšte d’applications de serveurs, de piles de dĂ©veloppement et d’infrastructures dans pratiquement tous les formats.

Il vous suffit de cliquer pour dĂ©ployer l’une des 130 applications prĂȘtes Ă  l’emploi du catalogue d’applications Bitnami ou d’utiliser Bitnami Stacksmith pour crĂ©er et migrer vos applications internes personnalisĂ©es vers le cloud. ».

 

Explication simple pĂȘchĂ©e sur le net

« Les « Bitnami Stacks » sont des packages qui permettent de faire tourner tout une gamme de produits open source avec le minimum d’efforts de dĂ©ploiement.

Certains logiciels open source sont assez dĂ©licats Ă  installer, en particulier du fait qu’ils s’appuient sur tout un environnement dĂ©jĂ  fonctionnel, et parfois complexe. Une application Web par exemple requiert souvent d’avoir prĂ©Ă©tabli un environnement serveur Web/ PHP/MySQL, ou Python, ou TomCat etc.

Les environnements XAMP avaient dĂ©jĂ  simplifiĂ© le problĂšme pour le trio Apache/PHP/MySQL, mais Bitnami va beaucoup plus loin dans la facilitĂ© et la souplesse de mise en Ɠuvre de cette approche. On peut par exemple tĂ©lĂ©charger une « pile » Drupal et lancer une instance Drupal sur son poste de travail par un simple double-clic sans aucune interfĂ©rence avec l’environnement logiciel prĂ©existant sur ce poste de travail.

Ça c’est pour la facilitĂ©. Mais la souplesse de mise en Ɠuvre est aussi trĂšs intĂ©ressante. Bitnami permet :

D’installer sa propre version d' »infrastructure Bitnami » (gĂ©nĂ©ralement Web), sur laquelle on pourra faire tourner un logiciel open source Ă©galement fourni par le site ;
De lancer des stacks intĂ©grĂ©s « infrastructure+application » d’un simple double-clic ;
De faire tourner ce logiciel open source dans une machine virtuelle optimisĂ©e pour (c’est l’approche « Appliance ») ; il faut dans ce cas-lĂ  avoir Ă  disposition un mĂ©canisme de gestion de machines virtuelles comme VirtualBox ;
De lancer un stack « Linux+infrastructure+application » sur le cloud ; lĂ  il faut disposer d’une machine « cloud » chez Amazon par exemple ;
Bien sĂ»r, l’environnement fourni par Bitnami est rarement celui requis par un dĂ©ploiement au sein d’une infrastructure de laboratoire et encore moins de mĂ©so centre ou de centre de calcul. Mais il peut ĂȘtre d’une aide inestimable pour les tests voire maquettages quand le produit logiciel visĂ© requiert une infrastructure logicielle complexe, ou qui ne tourne pas en natif sur son poste de travail.« .

 

La vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=lckIH_0HmNc?rel=0&showinfo=0]

 Timeline

00:09 : Bien le bonjour 🙂 Nous allons voir ensemble les package « Bitnami » ;
00:32 : Le site officiel ;
00:40 : Explication fournie par « Bitnami » ;
01:34 : Explication simple ;
04:14 : Les package « Bitnami » ;
04:48 : Lancement d’une machine virtuelle « Ubuntu 18.04 » ;
06:10 : Téléchargement du package « ownCloud » et « WordPress » pour Linux pour une installation en local ;
08:16 : Installation du package « ownCloud » ;
12:25 : Téléchargement du .ova « WordPress » ;
14:27 : Premier lancement de « Bitnami ownCloud Stack » ;
16:46 : Installation du package « WordPress » ;
20:08 : Importation de notre appareil virtuel « WordPress » dans VirtualBox ;
21:22 : Premier lancement de « Bitnami WordPress Stack » ;
25:47 : Comment lancer manuellement ses « Stack Bitnami » ? ;
29:36 : Comment désinstaller les « Stack Bitnami » proprement grùce au désinstalleur prévu à cet effet ;
30:37 : Autour de notre appareil virtuel maintenant 🙂 ;
40:03 : Merci de m’avoir suivi, Ă  bientĂŽt et Ă  la prochaine 🙂 ;

Cette vidéo est également disponible sur la page Facebook à cette adresse : https://www.facebook.com/blablalinux/videos/231915490844539/


En savoir plus sur Blabla Linux 🇧đŸ‡Șâ™»ïžđŸ’»đŸ§đŸ‡«đŸ‡·

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire