Les malwares sur Linux représentent 36% des attaques dans les PME

Un rapport souligne que les malwares sous Linux, principalement sur les serveurs Web et les objets connectés, sont en augmentation et représentent 36% des menaces ciblant les PME

Alors que l’on a beaucoup abordĂ© ces derniers temps les menaces ciblant les entreprises Ă  travers des exploits de Windows, les menaces sur l’environnement Linux ne sont pas en reste. Selon un rapport de WatchGuard, elles ont reprĂ©sentĂ© 36% des attaques ciblant les PME au premier trimestre 2017.

Parmi elles, les malwares Linux/Exploit, Linux/Downloader et Linux/Flooder se sont illustrĂ©s sur cette pĂ©riode et ciblent tous les serveurs Web et l’IoT. « Les utilisateurs doivent protĂ©ger leurs objets connectĂ©s et leurs serveurs sous Linux des attaques provenant d’Internet avec des dĂ©fenses sur plusieurs niveaux », souligne WatchGuard.

Serveurs Web et Android

Concernant les attaques sur les serveurs Web, qui sont en recrudescence, les schĂ©mas de prĂ©dilection sont via des sites web piĂ©gĂ©s et/ou des navigateurs web. Sur le premier trimestre, 82% des principales attaques rĂ©seau ont ciblĂ© des serveurs web. Mises Ă  jour systĂ©matiques et limitation de l’exposition sur le Web sont deux des prĂ©conisations principales de l’éditeur.

Les objets connectĂ©s n’échappent pas Ă  la tendance et les pĂ©riphĂ©riques sous Android sont Ă©galement souvent la cible des attaques. L’exploit StrageFright, qui date pourtant de 2015, est devenu la premiĂšre menace liĂ©e aux mobiles et vient de faire son entrĂ©e dans la liste des 10 principales attaques du WatchGuard Threat Lab cette annĂ©e.

Source: http://www.linformaticien.com/

Linux atteint les 3% de parts de marché  Chez les amateurs de porno | Ma Vie Linux


En savoir plus sur Blabla Linux 🇧đŸ‡Șâ™»ïžđŸ’»đŸ§đŸ‡«đŸ‡·

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire