Serveur torrent | « transmission-daemon »

Hello tout le monde 🙂

Alors… Sur le serveur dĂ©diĂ© Blabla Linux qui n’est plus (mais qui sera de nouveau peut ĂȘtre un jour!), j’avais procĂ©dĂ© Ă  l’installation d’un serveur de tĂ©lĂ©chargements BitTorrent!

Pourquoi?

Tout simplement parce le modĂšle de serveur que j’avais en location chez So You Start disposait de ressources telles, que c’Ă©tait trop pour ce que j’avais prĂ©vu de faire au dĂ©part.

Donc je m’Ă©tait lancĂ© dans l’installation de services pour en faire profiter la communautĂ© dans son entiĂšretĂ© 🙂 Je suis bon hein 🙂

C’est alors que j’ai installĂ© le « daemon » Transmission!

Pour l’histoire, j’avais en partage constant une centaine d’images ISO des distributions Linux les plus populaires.

Je vais vous dĂ©crire la phase d’installation de « transmission-daemon » et ensuite montrer comment aborder les premiers paramĂštres pour en dernier montrer comment l’utiliser 🙂

Installation

  • PremiĂšre chose Ă  faire, on met son systĂšme Ă  jour! Partant du fait que je suis sur une distribution server Ubuntu en 16.04.3, voici la commande…
sudo apt update && sudo apt upgrade
  • On ouvre une instance terminal (CTRL+ALT+T), et on rentre cette commande pour l’installation du daemon Transmission…
sudo apt-get install transmission-daemon
  • Directement aprĂšs, le serveur sera en fonction! Pour pouvoir le configurer, il va falloir l’arrĂȘter via cette commande…
sudo /etc/init.d/transmission-daemon stop
  • Nous allons maintenant Ă©diter le fichier de configuration pour un minimum configurer notre daemon…
sudo nano /etc/transmission-daemon/settings.json

Configuration

Voici maintenant quelques valeurs intĂ©ressantes Ă  modifier 🙂

  • « download-dir« 

C’est le rĂ©pertoire oĂč seront placĂ©s vos fichiers tĂ©lĂ©chargĂ©s. Faites en sorte d’avoir les bonnes permissions sur ce rĂ©pertoire sans quoi les tĂ©lĂ©chargements ne pourront pas se lancer 🙂

  • « rpc-password« 

C’est le mot de passe de connexion Ă  l’interface web. Entrez le en clair, il sera encrypter lors de la sauvegarde du fichier de configuration.

  • « rpc-port« 

C’est le port d’Ă©coute de transmission concernant l’interface web.

  • « rpc-username« 

C’est le nom utilisateur pour accĂ©der Ă  l’interface web. Si vous ne souhaitez pas vous identifier pour accĂ©der Ă  l’interface web, il suffit de mettre « false » Ă  l’option « rpc-authentification-required« .

Par dĂ©faut transmission n’autorise que les machines dont l’adresse IP est dans une liste blanche Ă  se connectĂ© Ă  son interface. Si cela vous dĂ©range, il est possible d’y remĂ©dier en dĂ©sactivant l’option « rpc-whitelist-enabled » grĂące Ă  « false ». Ou en ajoutant l’adresse IP de vos machines Ă  l’option  « rpc-whitelist« . Vous pouvez ajouter plusieurs adresses IP en les sĂ©parant par une virgule. Comme ceci: « 127.0.0.1,192.168.2.29,192.168.2.30 ».

Voici maintenant un exemple complet du fichier « settings.json »…

{
 "alt-speed-down": 50, 
 "alt-speed-enabled": false, 
 "alt-speed-time-begin": 540, 
 "alt-speed-time-day": 127, 
 "alt-speed-time-enabled": false, 
 "alt-speed-time-end": 1020, 
 "alt-speed-up": 50, 
 "bind-address-ipv4": "0.0.0.0", 
 "bind-address-ipv6": "::", 
 "blocklist-enabled": false, 
 "blocklist-url": "http://www.example.com/blocklist", 
 "cache-size-mb": 4, 
 "dht-enabled": true, 
 "download-dir": "/var/lib/transmission-daemon/downloads", 
 "download-limit": 100, 
 "download-limit-enabled": 0, 
 "download-queue-enabled": true, 
 "download-queue-size": 5, 
 "encryption": 1, 
 "idle-seeding-limit": 30, 
 "idle-seeding-limit-enabled": false, 
 "incomplete-dir": "/var/lib/transmission-daemon/Downloads", 
 "incomplete-dir-enabled": false, 
 "lpd-enabled": false, 
 "max-peers-global": 200, 
 "message-level": 1, 
 "peer-congestion-algorithm": "", 
 "peer-id-ttl-hours": 6, 
 "peer-limit-global": 200, 
 "peer-limit-per-torrent": 50, 
 "peer-port": 51413, 
 "peer-port-random-high": 65535, 
 "peer-port-random-low": 49152, 
 "peer-port-random-on-start": false, 
 "peer-socket-tos": "default", 
 "pex-enabled": true, 
 "port-forwarding-enabled": false, 
 "preallocation": 1, 
 "prefetch-enabled": 1, 
 "queue-stalled-enabled": true, 
 "queue-stalled-minutes": 30, 
 "ratio-limit": 2, 
 "ratio-limit-enabled": false, 
 "rename-partial-files": true, 
 "rpc-authentication-required": true, 
 "rpc-bind-address": "0.0.0.0", 
 "rpc-enabled": true, 
 "rpc-password": "{b9a84eb9382d43b34f239777d631ad779388782f60jK37Ji", 
 "rpc-port": 9091, 
 "rpc-url": "/transmission/", 
 "rpc-username": "transmission", 
 "rpc-whitelist": "127.0.0.1", 
 "rpc-whitelist-enabled": true, 
 "scrape-paused-torrents-enabled": true, 
 "script-torrent-done-enabled": false, 
 "script-torrent-done-filename": "", 
 "seed-queue-enabled": false, 
 "seed-queue-size": 10, 
 "speed-limit-down": 100, 
 "speed-limit-down-enabled": false, 
 "speed-limit-up": 100, 
 "speed-limit-up-enabled": false, 
 "start-added-torrents": true, 
 "trash-original-torrent-files": false, 
 "umask": 18, 
 "upload-limit": 100, 
 "upload-limit-enabled": 0, 
 "upload-slots-per-torrent": 14, 
 "utp-enabled": true
}

Une fois toutes ces options configurĂ©es faites CTRL+X pour enregistrer ces modifications, et validez. Relancez transmission via…

sudo /etc/init.d/transmission-daemon start

Utilisation

L’interface WEB

Il faut maintenant accĂ©der Ă  Transmission pour lancer vos premiers tĂ©lĂ©chargements. Pour cela, il suffit d’entrer l’adresse suivante dans votre navigateur: http://adresseipdevotreserveur:port/transmission/web/ ou http://nomdedomaine:port/transmission/web/

Par exemple: http://192.168.2.60:9091/transmission/web/ ou http://anyservices.ddns.net:9091/transmission/web/

Transmission Remote GUI

L’interface web citĂ©e ci-dessus, conviendra Ă  la plupart des utilisateurs. Mais si vous souhaitez plus d’options (gestion des dossiers de destination, informations sur les torrents etc…), il existe un logiciel : « transmission-remote-gui ». Ce dernier est multi-plateforme. Donc disponible pour Linux, Windows et Mac.

La page du projet c’est ici: https://sourceforge.net/projects/transgui/

Pour l’installer il suffit de rĂ©cupĂ©rer le .zip, l’extraire sur votre bureau (par exemple), et lancer le binaire.

  • Nous tĂ©lĂ©chargeons la derniĂšre version en date…
sudo wget http://downloads.sourceforge.net/project/transgui/5.0.1/transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip
  • Maintenant on va extraire l’archive…
sudo unzip transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip
  • Il ne reste plus qu’Ă  lancer l’exĂ©cutable transgui qui ressemble Ă  ceci…

La doc Ubuntu est d’une grande aide 🙂 https://doc.ubuntu-fr.org/transmission

La vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ixHbChdJtZM?rel=0&showinfo=0]


En savoir plus sur Blabla Linux 🇧đŸ‡Șâ™»ïžđŸ’»đŸ§đŸ‡«đŸ‡·

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Une réflexion sur “Serveur torrent | « transmission-daemon »

Laisser un commentaire